Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali - La Juive de Shanghai, par Marek Halter

14 Décembre 2022 | 198 vue(s)
Catégorie(s) :
Opinion
Le 10 janvier 2023, Yonathan Arfi, Président du Crif, s'est rendu à la cérémonie en hommage aux victimes de la rafle de Libourne du 10 janvier 1944. Il a prononcé un discours dans la cour de l'école Myriam Errera, arrêtée à Libourne et déportée sans retour à Auschwitz-Birkeneau, en présence notamment de Josette Mélinon, rescapée et cousine de Myriam Errera.  
 

Pages

La Juive de Shanghai, par Marek Halter (*)

 

Celle qui va, un jour, devenir la « Juive de Shanghai, c’est, au début de ce roman palpitant, une Juive de Berlin, la jolie et dynamique Ruth Rotstein, dite Ruttie Rott, fille d’Abraham Rotstein, remarié avec Yenté dont il a une fille, Sarah, couturière de talent, originaire de Pologne,  qui officie dans la boutique huppée et recherchée de Hannah Opel, une Protestante farouchement opposée au nazisme. Nous sommes en 1937 et, tandis que les vociférations du führer, Adolf Hitler, se multiplient sur les ondes, la situation commence à être inquiétante pour les Juifs allemands.

La vie de Ruth va littéralement basculer quand, un jour, non loin de son lieu de travail, elle assiste à une scène épouvantable : des hommes en uniforme noir de la police criminelle, la Kripo, pourchassent des militants communistes. Tous sont abattus, mais une fille, Clara Antonietta Garmelint parvient à s’échapper et à se cacher dans un cabanon. C’est là que Ruth la découvre et va la sauver en la soignant puis en la conduisant chez son oncle et sa tante, Moses et Glückel Warburg Dès lors une amitié sans faille va unir les deux femmes.

Hannah Opel réussit un jour un  tour de force en procurant à Ruth de faux papiers, un passeport à croix gammée, qui en font une Allemande de souche.

Et quand, en 1938, la menace nazie se fait pressante, Ruth va choisir de quitter Berlin. La voilà à Varsovie. Clara, elle, désormais officier du Komintern a gagné Shanghai où elle espère que Ruth viendra la rejoindre un jour. En Allemagne, la situation se dégrade au fil des jours. Les Allemands détruisent tout ce qui est juif : synagogues et commerces, centres communautaires et habitations privées. C’est la terrible « Nuit de Cristal ». Le danger se rapproche. Il faut fuir. Avec Abraham, Yenté et Sarah, c’est à bord d’une luxueuse Opel Standard que Ruth file vers la Lituanie avec, en point de mire, la mythique Shanghai où se trouve son amie Clara. À Kaunas, Kovno, à trois cents kilomètres de la capitale, Vilnius, Wilno, le consul du Japon, Senpo Chiune Sugihara, délivre à tour de bras des milliers de visas de complaisance aux Juifs en détresse qui veulent fuir l’Europe livrée aux nazis. Shanghai, enfin, où l'AJDC, American Joint Distribution Committee, association dirigée par Laura Margolis, accomplit de véritables prouesses pour aider les Juifs. Shanghai où le milliardaire juif Victor Sassoon fait la pluie et le beau temps.

Tout au long des mois, Ruth tient un journal auquel elle confie ses pensées les plus intimes et les événements marquants de son quotidien.

L’amour est omniprésent dans ce livre. Amour de Clara pour un médecin, Werner. Plus tard, ce sera son cousin, Hugo, son « balibté kusinké », rédacteur au Moment, qui mourra tragiquement.

Clara, elle, qui s’est amourachée d’un musicien, Bo Jinhui, connaîtra aussi, une fin tragique.

Un beau roman historique. À découvrir.

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions XO. Novembre 2022. 374 pages. 21,90 €.