Inscrivez-vous à la Newsletter du Crif! : Recevez chaque jour une synthèse de l'actualité vue par le CRIF!
Afficher
Masquer

Inscrivez-vous en quelques secondes à la Newsletter du CRIF et recevez gratuitement chaque jour une revue de presse et des commentaires sur l'actualité préparés par le CRIF.

E-mail:

 

A l'issue de votre inscription, un e-mail de confirmation vous sera adressé.

Revue de presse
Publié le 4 Mai 2012

Des Palestiniennes de Gaza tentent de défier les traditions

Ranad al-Ghozz, âgée de 24 ans, est employée dans le restaurant A-Salam, situé près de la mer. Rien de très étonnant pour les lecteurs occidentaux, mais dans la bande de Gaza, c'est une première. 

Pour les Gazaouis en effet, conditionnés par leur tradition familiale, une femme ne doit pas travailler en dehors de la maison, surtout lorsqu'elle est mariée. Pour cette raison, dans leur grande majorité, les femmes ne travaillent pas. Et cette restriction est d’autant plus présente depuis la prise de pouvoir du Hamas sur l’enclave en 2007. C'est dire si la jeune serveuse affronte des interdits, le plus grand étant peut-être celui de servir des hommes. Elle raconte avoir commencé lorsque son père est tombé malade, pour aider sa famille, mais qu'elle a dès le début apprécié son travail, et déclare vouloir à présent continuer dans cette voie. Plusieurs autres cas de jeunes femmes se risquant à exercer le même métier ont été signalés. Le gouvernement allemand finance actuellement un projet de formation de serveuses, dont les bénéficiaires travailleront ensuite dans une chaine de restaurants turque…

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.